Happy GOVDAY | Zahia ZIOUANI
HAPPY GOVDAY : Le 2er Sommet international de la Gouvernance à Lyon - Le 28 Novembre 2017 Siège de la Région Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon
Happygovday, sommet, gouvernance, Lyon, Région Auvergne-Rhône-Alpes,
1301
page-template-default,page,page-id-1301,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,vss_responsive_adv,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.1,vc_responsive

Zahia ZIOUANI

Cheffe d’Orchestre – Directrice Musicale de l’Orchestre Symphonique Divertimento
Directrice  du Festival Classiq’à Stains – Chevalier de l’Ordre National du Mérite
Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres


 

Elle est l’une des rares femmes chefs d’orchestre en France. Formée auprès du célèbre Maestro Sergiù Celibidache, elle crée à 23 ans l’Orchestre Symphonique Divertimento composé de plus de soixante musiciens professionnels issus de Paris et la Région-Ile de France. A 38 ans, elle a déjà donné plus de 600 concerts à la tête de l’Orchestre Symphonique Divertimento et en qualité de chef invité en France et à l’Etranger, aux côtés de solistes de renom. Très engagée en faveur de l’accès à la musique symphonique pour tous elle fonde l’Académie Divertimento, et dirige le festival Classiq’à Stains. Elle participe également à l’encadrement artistique du projet « Orchestre de Jeunes DEMOS». Elle a publié une autobiographie La Chef d’orchestre (Éd. Anne Carrière) et co-écrit un ouvrage iconographique D’une Rive… l’Autre, (Éd. ART)
Son parcours atypique s’illustre à travers plusieurs distinctions dont en autre en 2014, Officier des Arts et des Lettres et Prix Coup de coeur de la femme d’influence.

 

Happy Gov Day, J’en suis !
Je suis convaincue que le monde de demain va se construire avec la richesse de toutes nos diversités, des divers talents. Mais plus encore, je suis convaincue que notre monde a besoin d’une gouvernance force de nouvelles approches, de regards différents, d’audace, d’innovation, de créativité et de toutes les belles perspectives que nous offre le monde du numérique.
Aujourd’hui certaines gouvernances sont encore trop incarnées par la reproduction de cadres rigides, de cloisonnements, de résistances au changement et d’inquiétude.
Je suis heureuse de venir partager ma vision de cet avenir que j’ai envie de construire en relevant des enjeux forts autour de l’éducation, de la culture, de la formation, de l’égalité femmes-hommes, et de contribuer à faire évoluer les pratiques professionnelles pour plus de partage et de faire-ensemble.